skip to Main Content

El Adaptador — 2024

Songlines — 2023

My Epifunny — 2022

Music all — 2021

No Paraderan — 2020

iFeel4 — 2017

iFeel3 — 2016

iFeel2 — 2012

iFeel3

2016

 Photos: © Dorothée Thébert 

Chorégraphie : Marco Berrettini en collaboration avec les interprètes
Interprètes : Christine Bombal, Nathalie Broizat, Sébastien Chatellier, Marion Duval
Création musicale et interprétation : Summer Music – Marco Berrettini et Samuel Pajand
Scénographie et lumière : Victor Roy
Costumes : Severine Besson
Régie son : Nadan Rojnić
Construction décor : Victor Roy et Atelier La Chignole
Regard extérieur : Anne Delahaye
Administration et diffusion : Tutu Production – Pauline Coppée
Production : *MELK PROD. (CH) / Tanzplantation (F)
Coproduction : Association pour la Danse Contemporaine Genève – adc, Théâtre Vidy-Lausanne, TLH Sierre
Soutiens : un projet de coopération entre l’adc – Genève, Théâtre de Vidy Lausanne, FIT – Festival Internazionale del Teatro, Gessnerallee Zürich, Theater Roxy Birsfelden, TLH Sierre, dans le cadre du Fonds des programmateurs / Reso – Réseau Danse Suisse.

Avec le soutien de Pro Helvetia – Pro Helvetia – Fondation Suisse pour la Culture, Ville de Genève, Loterie Romande, Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication, Corodis

Download(s)

Inspired by Atlas shrugged, the bookby Ayn Rand, I wanted to create a choreographic piece which questions our abilities to socialize, our ability to project ourselves into the future, near or far, our selfishness when it comes to protect ourselves and hide the fears that inhabit us.
As in previous pieces, like iFeel2 or Cry, iFeel3 is in line with a choreography in one movement, one breath, without a structure in several scenes or chapters. The idea is to truly live the choreography as a personal “ experience”, an action to complete, an exercise on oneself. And even if I do not share the idea of total surrender of state power in favour of the individual, as advocated by Ayn Rand, I find myself quite heartened by the concept that the individual must first act by and for himself. An invitation to get our own backs, to grasp the challenges of modern slavery, which are within us, above all. For us to rise, before lifting up the others.
iFeel3 is also the story of a rock band : Summer Music, which signs its second musical creation for stage. Music is played live and tells, alongside the choreography, its own story; songs about the state of the world, citing many activists such as Noam Chomsky or Abby Martin.

En m’inspirant de l’ouvrage Atlas shrugged (littéralement « Atlas haussa les épaules ») de Ayn Rand, j’ai voulu créer une pièce chorégraphique qui questionne nos aptitudes à socialiser, nos capacités de nous projeter dans le futur, proche ou lointain, nos égoïsmes quand il s’agit de protéger et cacher les peurs qui nous habitent.

A l’image des pièces précédentes comme iFeel2 ou Cry, iFeel3 s’inscrit aussi dans une chorégraphie d’un seul mouvement, d’un seul souffle, sans structure en plusieurs scènes ou chapitres. L’idée est de véritablement vivre la chorégraphie comme une « expérience » personnelle, un acte à accomplir, un exercice sur soi-même. Et même si je ne partage pas l’idée de l’abandon total du pouvoir étatique en faveur de l’individu, tel que le prône Ayn Rand, je me retrouve assez réconforté dans le concept que l’individu doit d’abord agir par et pour lui-même. Une invitation à prendre sur nous, à saisir les enjeux de l’esclavage moderne, qui sont en nous, avant tout. A nous de nous élever, avant de soulever les autres.

iFeel3 est aussi l’histoire d’un groupe Rock : Summer Music, qui signe ici sa deuxième création musicale pour la scène. La musique est jouée live et raconte, parallèlement à la chorégraphie, sa propre histoire ; des chansons qui parlent de l’état du monde, citant multiples activistes tel que Noam Chomsky ou Abby Martin.

iFeel3 est le troisième tome de la quadrilogie qui se conclura l’année prochaine avec le solo iFeel4.

Back To Top